Category: Diététique et nutrition

Est-ce que le stress fait grossir?

Est-ce que le stress fait grossir? Voici une question que l’on me pose très fréquemment en consultation et qui est bien légitime, encore plus depuis le covid et les confinements successifs et maintenant l’actualité mondiale. Je vais donc tenter de répondre simplement à cette question en m’appuyant sur les dernières études faites sur le sujet.

LES HORMONES DU STRESS QUI FONT GROSSIR

LE CORTISOL

Quand on est stressé, notre corps sécrète une hormone qui s’appelle le cortisol. C’est l’hormone de la « mise en alerte » de l’organisme, sa sécrétion active le mode « survie » et « risque de famine ». Le cortisol augmente le taux de sucre sanguin (la glycémie) afin de procurer au corps de l’énergie directement utilisable pour nous permettre de fuir ou de combattre. Ensuite, même si ce sucre n’a pas vraiment été utilisé (on ne combat plus le mammouth de nos jours!), l’ordre donné à l’organisme est de reconstituer les réserves utilisées en nous ouvrant l’appétit et en favorisant le stockage des graisses principalement sur la ceinture abdominale afin que les réserves puissent être mobilisées plus rapidement autour des organes vitaux. Si le stress est permanent et que la sécrétion de cortisol reste quotidiennement plus élevée qu’elle ne devrait, notre corps reste en mode « stockage » en continu.

L’INSULINE

La libération d’adrénaline et de cortisol suite à du stress provoque une augmentation du taux de sucre dans le sang. Chez une personne non diabétique, le pancréas sécrète alors de l’insuline pour permettre à la glycémie de retrouver un seuil normal. Quand l’insuline est sécrétée en trop grande quantité, elle donne ordre au corps de transformer le sucre présent dans le sang en graisses sur la ceinture abdominale. Des études montrent que chez des souris stressées, leur taux d’insuline peut augmenter jusqu’à 10 fois plus que chez les souris non-stressées. Cela explique facilement pourquoi nous ne sommes pas égaux face à la prise de poids.

LE ROLE DU NEUROPEPTIDE Y

Il existe une molécule nommée NPY ou neuropeptide Y qui est naturellement produite par le cerveau en période de stress. Si la personne stressée mange plus gras et/ou plus sucré de manière régulière, cette molécule augmente la vitesse de prise de poids par rapport à une personne non stressée qui mangerait les mêmes aliments (étude de Herbert Herzog).

le rôle du cerveau en état de stress

LE MANQUE DE SOMMEIL

Très souvent le stress s’accompagne d’un mauvais sommeil. En découle une fatigue chronique qui entraîne une augmentation calorique moyenne de 22% avec une préférence pour les aliments gras et sucrés. Une étude montre en effet qu’une personne qui manque de sommeil (c’est-à-dire qui dort moins de 7h par nuit pour un adulte) consomme quotidiennement 400 kcal de plus qu’une personne qui dort suffisamment. Cela peut sembler peu mais, en une année à ce rythme là, la prise de poids est estimée à 18 kg!
Comment expliquer cette augmentation de l’appétit?
Le manque de sommeil provoque un ralentissement du métabolisme et le pousse à s’économiser. L’organisme s’affaiblit et secrète une hormone nommée la ghréline qui stimule l’appétit pour compenser la fatigue. En même temps une autre hormone, la leptine qui est l’hormone de la satiété, diminue. Conséquence mathématique : on mange plus et on prend du poids!

le sommeil très important pour lutter contre le stress

LES SOLUTIONS POUR FAIRE FACE AU STRESS ET NE PAS GROSSIR

Pour le coup, il n’existe aucune solution miracle mais chaque personne concernée doit trouver une solution pour mieux gérer son stress quotidien et donc diminuer les effets de ce dernier :

Trouver une activité régulière pour évacuer le trop plein : sophrologie, médication, yoga, exercices de cohérence cardiaque (rythme de respiration particulier qui permet de diminuer la sécrétion de cortisol), mais aussi une douche ou bain bien chaud pour se détendre en rentrant le soir…

Faire du sport! En effet les hormones sécrétées pendant l’activité physique permette de diminuer les hormones du stress.

Prévoir des moments de pause dans sa journée (sortir quelques minutes respirer ou boire un café fait ensuite gagner en concentration pour la suite) et dans son quotidien (un week-end à la montagne, une sortie ciné entre amis, une rando à la mer : sourire et rire relaxe l’esprit!)

Faire une activité manuelle pour « reposer » votre cerveau un moment : coloriages pour adulte, couture, modelages…

Consommer des plantes anti-stress comme la mélisse, la valériane, la rhodiola, l’aubépine…. Vous les trouverez sous forme de compléments alimentaires en pharmacie, en magasins bio ou encore dans la jolie boutique « Dame Nature » au Val où Martine, naturopathe, aura à cœur de vous donner les meilleurs conseils (pour plus d’informations, consultez sa page facebook ici).

Diffuser des huiles essentielles relaxantes comme la lavande vraie, l’ylang-ylang, le petit grain bigarade, la camomille romaine ou encore la marjolaine ou la mandarine verte.

J’espère avoir répondu de manière claire à votre question du stress qui fait grossir, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos astuces anti-stress!

A bientôt,

Amanda votre diététicienne-nutritionniste


Animations diététiques et formations 2022

Retrouvez dans cet article toute l’actualité de votre cabinet diététique en 2022 : mes animations diététiques dans le Var pour être plus proche de vous et mes formations pour être toujours plus performante.

SUIVI POST-CANCER ONCO-PACA-CORSE

A partir de janvier 2022
Au cabinet au Val ou à domicile en centre Var

L’association IDEA dont je fais partie a été choisi par l’association ONCO-PACA-CORSE et l’ARS pour proposer aux personnes ayant eu un cancer un parcours global post-cancer avec un bilan gratuit chez un diététicien-nutritionniste, un psychologue et un enseignant en Education Physique Adaptée (prise en charge sur prescription médicale de votre médecin traitant ou de votre oncologue, prendre contact avec la coordinatrice Mme FLEURY-MIOSSEC au 0620846281).

FORMATION « COMMENT LE DESIGN DE LA MAISON SE MET AU SERVICE DE LA NUTRITION »

Mardi 22 mars 2022 de 11h30 à 12h30

Formation en visio avec Nutrisens

Et si notre environnement influençait notre comportement alimentaire? C’est ce que révèlent les dernières études à ce sujet : organisation de la cuisine, couleur des ampoules utilisées, vaisselle … Une formation très intéressante qui va me permettre de vous aider à être dans les meilleurs conditions possible pour que votre rééquilibrage alimentaire soit un succès!

COMMISSIONS DE MENUS

A partir du mercredi 6 avril 2022

EHPAD « l’Escandihado » à FLASSANS-SUR-ISSOLE

L’équilibre alimentaire est important pour tout le monde mais peut-être encore plus chez la personne âgée notamment pour éviter le risque de dénutrition. Le but est de varier les saveurs avec des textures adaptées pour que le plaisir de manger soit toujours au rendez-vous! A l’EHPAD l’Escandihado à Flassans sur Issole, toute l’équipe en cuisine prend à cœur la santé et le bien-être des résidents, c’est un réel plaisir de pouvoir collaborer.


Animations diététiques et formations 2021

Retrouvez ici mes prochaines animations diététiques et formations 2021 : ateliers diététiques, formations, animations… Toute l’actualité de votre cabinet diététique d’un seul coup d’oeil.

JEUNE, REGIME CETOGENE ET CANCER

jeudi 11 février 2021 de 13h00 à 14h00
Formation en visio par la SFNCM

DIETETIQUE PSYCHOCOMPORTEMENTALE

mai 2020 à mai 2021
Formation en ligne par Florian Saffer

Programme :
– Les processus de la flexibilité psychologique et de la thérapie comportementale
– Entraîner la défusion cognitive
– Sortir de l’hypercontrôle alimentaire
– Affirmation de soi et niveau logique de changement
– Mieux gérer ses émotions
– Les outils de communications : les 4 R de Cungy, le yes set
– La matrice ACT
– Travailler l’auto-bienveillance
– Les sensations alimentaires
– Les conflits tête/corps
– la pleine conscience en diététique spychocomportementale

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT

Les 10,11,12 mai et 14,15,16 juin 2021
Formation en présentiel à l’hôpital Sainte Musse à Toulon
Formateur : Manuel do O Gomes, ENDAT-TCA pour le CRES PACA

PARCOURS DE SOINS GLOBAL APRES LE TRAITEMENT D’UN CANCER

Jeudi 30 septembre 2021 de 14h00 à 17h30
Formation sur Zoom avec Onco-Paca Corse, réseau régional de cancérologie

ANIMATION D’UN STAND ALIMENTATION

Mardi 26 octobre 2021 de 10h00 à 17h00
Maison des sports et de la jeunesse à Draguignan

Forum « Bien vivre sa retraite » organisé par la Mutualité Française où différents professionnels de santé étaient présents (dentiste, psychologue, diététiciennes, Enseignant en Activité Physique Adaptée, opticien….)

Un petit livret a été distribué à tous les participants afin de pouvoir passer sur chaque stand et avoir un bilan personnalisé par chaque professionnel.

MATINEE DE DEPISTAGE ET INFORMATIONS SUR LE DIABETE

Mardi 30 novembre 2021 de 9h30 à 12h30
Place Caramy à Brignoles

Après 2 ans de pause à cause du Covid, le bus de dépistage IDEA reprend du service! Test de glycémie gratuit réalisé par une infirmière, 2 diététiciennes-nutritionnistes pour répondre à toutes vos questions et un café offert pour terminer ce moment de convivialité.


A la rentrée, je positive!

A la rentrée, je positive! Cette année c’est décidé je me reprends en main avec bienveillance et cette fois ça marche pour de bon!

Allez, soyons honnêtes : combien de fois au moment de la rentrée en septembre vous vous êtes dit « cette fois c’est bon je me reprends en main et je vais lutter pour ne pas craquer »? Et au final, quelques semaines/mois plus tard vous lâchez prise et reprenez vos vieilles habitudes encore une fois… Vous voulez un secret? Entrer en guerre contre soi n’est jamais une bonne idée! Il faut changer votre état d’esprit dès le départ en pensant différemment.

Les différentes formations que j’ai faites cette année et le contexte de crise sanitaire m’ont remise profondément en question sur ma façon de fonctionner. Au final changer son regard sur ce qu’on fait n’implique pas qu’on le fasse moins bien, juste qu’on le fasse de manière plus décontractée. Je vais essayer de vous donner quelques pistes à explorer dans cet article de rentrée positive!

Se recentrer sur ses vraies motivations de rentrée (et de vie!)

Reprogrammer votre cerveau en changeant les « il faut » par « j’ai envie de »

Par exemple : « j’ai envie d’être en bonne santé à la rentrée » au lieu de « il faut que je me mette au régime à la rentrée ».

« j’ai envie de me faire plaisir avec ce nouveau vêtement » au lieu de « il faut absolument que je puisse remettre ce jean ».

« j’ai envie de me sentir en forme » au lieu de « il faut que je fasse du sport »

« ça me fait plaisir d’essayer cette nouvelle recette » au lieu de « il faut encore que je fasse à manger » (je vous invite d’ailleurs à (re)découvrir mes recettes de saison ici!)

Vous saisissez?

Lâcher prise sur les obligations de rentrée

On vit dans un monde de stress permanent, pas besoin de s’en rajouter une couche! Ce qui ne veut pas dire abandonner son idée d’être mieux dans sa peau et en bonne santé à la rentrée.

Premièrement, fixez-vous une activité « anti-stress » quotidienne plutôt que des objectifs inatteignables. Pensez à la méditation, au yoga, aux exercices de cohérence cardiaque (technique de respiration, je trouve que la méthode est bien expliquée ici si vous voulez en savoir plus) ou de sophrologie, à vous promener dans la nature, à lire… Peu importe tant que vous retrouvez pendant quelques minutes de la sérénité! Ensuite, notez ces plages horaires dans votre agenda et honorez-les comme n’importe quel autre rendez-vous !

A la rentrée je dis adieu à ma balance (et tout ce qui fait fluctuer mon moral pour rien!)

Rangez soigneusement votre balance. Par pitié ne démarrez pas vos journées avec un contrôle supplémentaire en montant automatiquement sur votre balance. Votre bien-être ne doit pas dépendre d’un chiffre affiché sur une machine mais de la manière dont vous vous sentez à l’intérieur. Si vous vous sentez en forme, heureux(se) et plein(e) d’énergie c’est gagné!

Après plus de 18 mois de crise sanitaire, il est plus que temps de se sentir enfin bien chez soi et bien dans sa peau en toute circonstance, voilà le seul vrai objectif à atteindre à la rentrée!

A très vite sur le chemin du bien-être et en attendant gardez le smile de vos vacances 🙂

Amanda votre diététicienne-nutritionniste


Comment donner du goût à ses plats?

Comment donner du goût à ses plats sans ajouter de calories? Faire attention à sa ligne et à sa santé : ok mais pas sans plaisir!

Il est vrai que les aliments qui contiennent des graisses sont souvent les plus goûteux. C’est ainsi que l’on ajoute volontiers un peu plus d’huile d’olive à nos légumes, une noisette de beurre supplémentaire dans nos pâtes et si c’est recouvert de parmesan c’est encore meilleur! Ceci dit, même si ce genre de cuisine peut se faire de temps en temps, il n’est pas recommandé de cuisiner ainsi tous les jours. Pour autant je refuse de manger « pour manger », car cet acte quotidien doit avant tout rester un plaisir. C’est ainsi que depuis plusieurs années, je me suis mise à utiliser et à raffoler des épices et des aromates autant que des graisses. Voici les différentes utilisations très simples que j’ai mises en place chez moi, bonne dégustation!

des epices pour donner du gout

LES EPICES INDISPENSABLES DE SON PLACARD POUR DONNER DU GOUT

  • LE CURRY : il parfume les viandes comme le poulet ou l’agneau, les crustacés mais aussi le riz ou les légumineuses.
  • LE CUMIN : délicieux sur des carottes braisées, avec des lentilles ou des pommes de terre
  • LA MUSCADE : indispensable pour relever une béchamel, la purée de pomme de terre
  • LE CLOU DE GIROFLE : dans les potages, les viandes rouges et le riz pilaf
  • LE PAPRIKA : dans les pâtes, les papillotes de poissons, les plaques de légumes au four
  • LE CURCUMA : dans le riz, les pâtes, les lentilles, le chou-fleur, le poisson blanc, les moules, les sauces tomates
  • LE GINGEMBRE : dans les plats asiatiques : les woks de légumes, les dhals de lentilles
  • LE PIMENT DOUX : dans les chilis mexicains, dans les grillades
  • LE GARAM MASALA (ou mélange d’épices indiennes) : pour les recettes indiennes comme les kormas, le poulet tikka masala, les pois chiches
  • LA CANNELLE : dans les compotes maison, les pommes au four, pour aromatiser ses yaourts
choisir des epices pour donner du gout

LES AROMATES INDISPENSABLES POUR DONNER DU GOUT

  • LE BASILIC : dans les salades, les potages
  • LES HERBES DE PROVENCE : sur les viandes à griller, sur les plaques de légumes au four
  • LE BOUQUET GARNI : pour la cuisson des viandes ou des poissons
  • L’ORIGAN : sur les pizzas
  • L’ANETH : indispensable avec vos poissons, dans la salade de concombre
  • L’ESTRAGON : parfume les oeufs, les viandes blanches, les veloutés de légumes
  • LE CERFEUIL : délicieux dans une omelette mais aussi avec le poisson et les fruits de mer
  • LA CORIANDRE : idéale dans les plats asiatiques : wok de légumes, poisson…
  • LA CIBOULETTE : dans les salades, les sauces au yaourt ou les vinaigrettes, les omelettes
  • LE THYM : dans les marinades, sur les viandes à griller
des aromates pour donner du gout

LES INDISPENSABLES DU CONGELATEUR POUR DONNER DU GOUT

  • LA PERSILLADE (mélange d’ail et de persil hâché) : condiment indispensable pour relever le goût de tous vos légumes! Les haricots verts, les champignons et les tomates provençales sont sublimés, les moules, les poissons, le filet de boeuf rôti ne peuvent s’en passer!
  • LES OIGNONS OU ECHALOTES SURGELES : en fait j’en ajoute quasiment partout : dans mes plats de légumes, mes risottos, mes potages, mes salades composées…

MAIS AUSSI LA BASE

  • MOUTARDE A L’ANCIENNE : dans votre vinaigrette mais aussi pour badigeonner vos viandes et vos fonds de tarte, en mélange avec du yaourt et du jus de citron comme sauce à crudités
  • VINAIGRE DE VIN, DE NOIX, BALSAMIQUE : ils n’ont pas tous le même goût et changent radicalement le goût d’une salade, il ne faut pas hésiter à changer!
  • SAUCE SOJA SALEE : dans les plats asiatiques et les woks de légumes, dans les marinades de viandes ou de poisson
  • JUS DE CITRON : dans les poêlées de certains légumes comme les poireaux
  • SEL AUX HERBES : comme Herbamare, c’est un sel qui contient moins de sodium mais plus de goût, je l’utilise partout pour relever mes plats.
  • POIVRE NOIR : dans les marinades, dans presque tous les plats pour éviter de saler à outrance
differentes saveurs pour donner du gout

Voilà j’espère vous avoir donné de nouvelles idées à essayer, les mélanges et les goûts sont infinis! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne dégustation et vous dire à bientôt!

N’hésitez pas à tester mes recettes diététiques ici et à commencer à émoustiller vos papilles de manière progressive. Et pour en savoir plus, vous pouvez aller jeter un oeil sur le site d’un chef bien connu que j’apprécie pour ses bons conseils, le grand chef Phillipe Etchebest ici.

Amanda votre diététicienne-nutritionniste


Un Noël léger, prendre du plaisir sans culpabiliser!

Comment passer un Noël léger et prendre du plaisir sans culpabiliser après? Voici des outils pour vous aider et démarrer 2021 en beauté!

C’est un thème qui revient très régulièrement durant mes consultations avant les fêtes et je vais tenter de répondre à vos interrogations.

PEUT-ON SE FAIRE PLAISIR PENDANT LES FETES?

Peu importe le type d’alimentation que vous avez et vos objectifs personnels, je répondrais OUI à 100% à cette question. Non seulement on PEUT mais on DOIT se faire plaisir, les fêtes ce n’est qu’une fois par an et s’il y a bien une année où nous avons besoin de cette parenthèse enchantée c’est bien à Noël 2020 en plein milieu de cette crise sanitaire qui nous a cassé les pieds toute l’année. Si vous vous privez trop, vous ressortirez frustrés de cette période et il sera mentalement plus compliqué de repartir en janvier!

noël léger

UN NOEL LEGER : MODE D’EMPLOI

Se concentrer sur les repas de fêtes uniquement

Les fêtes c’est -en principe- 4 repas : le réveillon du 24, le déjeuner du 25 décembre, le réveillon du 31 décembre et le déjeuner du 1er janvier. Sur ces repas là pas de soucis, vous pouvez manger de tout mais en petites quantités.

Profiter des repas en PLEINE CONSCIENCE

C’est très logique quand on en parle, mais en vrai, il y a souvent un effort à fournir pour y arriver. Par exemple : savourez votre toast de foie gras en le laissant fondre sur votre langue au lieu d’en gober un nombre incalculable sans en profiter! Respirez entre chaque bouchée, prenez le temps de profiter de chaque instant. Il faut rester à l’écoute de vos sensations et de votre seuil de satiété même si votre voisin de table vous pousse à reprendre une deuxième part de bûche. Prenez le temps d’apprécier les jolis plats, de sentir toutes les bonnes odeurs. Profitez des saveurs et textures des mets raffinés de fêtes et réfléchissez à ce qui vous fait le plus envie! C’est la vraie solution pour passer un Noël léger.

Utiliser ces moments de fêtes pour s’accorder une pause dans le stress quotidien

Ces repas vont vous libérer de vos contrariétés et de votre charge mentale permanente. A chaque bouchée, détendez-vous, respirez à fond et libérez vos tensions douloureuses. Peu importe le menu, il faut se fixer comme objectif de sortir du repas heureux, comblé mais pas « bourré » ou « trop plein » ;-).

Se rappeler que le plaisir de Noël n’est pas que dans l’assiette!

C’est une période magique de partages où l’on peut faire le point sur son année et se remémorer tous les points positifs (mais si, même en 2020, il y en a forcément, cherchez bien 😉 ). Le plaisir de Noël c’est aussi les rires de ses proches (même si on est en petit comité!), les lumières qui scintillent, les jolies tables de fêtes, les chansons de Noël qui nous rappellent nos Noëls d’enfants, les étoiles dans les yeux des petits…

En dehors de ses repas festifs, attention à reprendre votre équilibre alimentaire habituel

Dernier point, attention à ne pas garder sous les yeux en permanence la boîte de sablés de Noël cuisinés avec amour par la voisine ou l’immense boîte de chocolats des collègues. Si le plateau de fromage est toujours plein, faites des morceaux et hop au congélateur, vous en profiterez plus tard, c’est promis! Pensez à charger vos repas en bons fruits et légumes de saison (voir mes idées recettes de décembre ici) et buvez beaucoup d’eau pour éliminer.

Je conclurai donc en vous souhaitant de très joyeuses fêtes de fin d’année, rendez-vous l’année prochaine en pleine forme!

Amanda votre diététicienne-nutritionniste


Comment trouver une idée de repas rapide pour le soir?

L’automne est arrivé! Voici comment trouver une idée de repas rapide pour le soir quand on rentre tard du travail sans oublier sa santé 😉

Ce printemps vous vous êtes mis à cuisiner pendant le confinement? Ne lâchez pas cette bonne habitude! Mais en reprenant le travail à l’extérieur avec le temps de trajet, globalement nous aurons moins de temps pour nous concocter de bons petits plats. La solution? AN-TI-CI-PER! Et ne jamais se retrouver mort de faim après 19h avec un frigo bourré de fromage et de charcuterie sinon c’est juste normal (humain!) de craquer!

LA METHODE DU BATCH COOKING POUR LA SEMAINE

Il s’agit de cuisiner de multiples préparations à l’avance le week-end (pendant 2 ou 3h) afin de préparer en grande partie les dîners de sa semaine et d’obtenir en quelques minutes un repas rapide et équilibré tous les soirs.

Les + de cette méthode :
– pas de stress le soir quand on rentre
-On a toutes nos petites boîtes qui attendent d’être réchauffées dans l’ordre
-Les menus sont variés et équilibrés tous les jours

Les – de cette méthode :
-On « perd » quand même plusieurs heures libres de notre très attendu week-end
-Ca prend du temps, tout du moins au début, d’anticiper ses courses et personnellement je mets en réalité plus de temps que ce qui est indiqué dans mes livres ou sur internet.
-Quand on est plusieurs à la maison il n’est pas toujours évident d’avoir des menus qui conviennent à tout le monde tous les soirs.

Je possède 2 livres de la collection « en 2h je cuisine pour la semaine« . Ils contiennent de nombreuses idées faciles à réaliser et je m’en inspire régulièrement pour la maison. Il existe bien entendu plusieurs sites internet qui propose aussi des recettes de Batch cooking mais attention à bien respecter l’équilibre alimentaire et vos besoins au risque de prendre quelques bons kilos assez rapidement…

QUITOQUE

LE CONCEPT

J’ai découvert et essayé cette méthode pendant le confinement car j’aime beaucoup ce concept de repas rapides mais quand même fait-maison. On se connecte sur le site www.quitoque.fr et après avoir créé son compte on choisit les recettes qui nous tentent dans l’onglet « au menu ». Il y a plusieurs catégories (healthy, sans féculents, gourmand, recettes du monde, kids friendly, express, valeur sûre…) et le résultat est présenté avec de jolies photos colorées. Il suffit ensuite de sélectionner le nombre de personnes qui va consommer ce plat et hop dans son panier!

La semaine suivante, on est livré à domicile de tous les aliments qu’il nous faut avec leurs fiches recettes. Plus qu’à s’installer en cuisine et se lancer!

MON AVIS

Ce que j’aime chez Qui Toque :
– les viandes rouges, le fromage et les fruits et légumes frais viennent de producteurs locaux français. Les produits sont labellisés ou bio en général.
– Les recettes proposées sont toujours de saison.
-Gros gain de temps en cuisine
-Pas besoin de réfléchir à ce qu’on va cuisiner, il suffit de suivre la recette!
-la livraison est offerte
-on peut compléter sa commande avec des desserts direct producteurs (yaourts de ferme, compotes sans sucre ajouté…)
-On gère son abonnement quand on veut et on suspend en un clic, aucun engagement

Ce que j’aime moins :
– Forcément plus d’emballages plastiques que lorsque je vais chercher mon panier de fruits et légumes et mes aliments en vrac (mais j’avoue avec la crise sanitaire ça rassure un peu aussi)
– Un coût supérieur à un repas maison habituel : à partir de 4€ l’assiette (mais inférieur à un repas rapide à l’extérieur et beaucoup plus sain!)

UN CODE DE REDUCTION RIEN QUE POUR VOUS!

Si vous avez envie de tester, je vous partage mon code promo qui vous fera une jolie réduction de 30€ sur votre 1ère commande : AMANDACOLLINS30

EXEMPLE D’UNE RECETTE QUITOQUE

Je partage avec vous une des recettes que j’ai essayé chez QuiToque et qui a été très appréciée à la maison : Merlu sauce moutarde

INGREDIENTS POUR 4 PERSONNES :
– 2 carottes
-2 courgettes
-200 gr de fromage blanc nature (2 pots)
-30 gr de moutarde
-2 cuillères à soupe d’huile d »olive
-480 gr de Merlu frais
-800 gr de pommes de terre

LES ETAPES :
D’abord, préchauffer votre four à 220°C.
Puis éplucher les légumes et les pommes de terres et les détailler en petits morceaux. Les déposer dans un plat allant au four, ajouter l’huile d’olive, saler, poivrer et mélanger bien. Enfourner 20 minutes.
Ensuite rincer et essuyer le merlu frais. Le saler et le poivrer puis le déposer sur les légumes au four et enfourner de nouveau pour 8 minutes.
Enfin faire la sauce à la moutarde : mélanger la moutarde, le fromage blanc, le sel et le poivre. Sortir le plat du four et servir nappé de sauce moutarde.

LES AUTRES RECETTES QUE J’AI ESSAYEES

Un taboulé à la tomme du Jura

Un gratin de patate douce à la mozzarella et pistou d’épinard

Un korma veggie

S’ORGANISER EN FAISANT UN PLANNING DE MENUS RAPIDES POUR LA SEMAINE

Les études prouvent que dans chaque famille on fait environ 12 menus différents et on tourne toujours sur les mêmes par facilité. Il suffit donc d’avoir une base équilibrée sur la semaine et chaque semaine on fait des variantes pour manger équilibré et varié.

Par exemple le mercredi soir on part sur une base pâtes/tomates ça donne :
– macaronis + tomates provençales
– lasagnes à la tomate
– spaghettis tomates basilic
– tomates farcies aux coquillettes
– velouté de tomates aux vermicelles…

C’est simple et efficace, pas besoin d’être bon en cuisine pour s’en sortir!
Voici la trame que j’ai mise en place à la maison depuis la rentrée pour des repas rapides le soir (je précise que par choix, depuis plusieurs années, nous ne consommons jamais de protéines animales le soir à la maison car nous en avons suffisamment le midi et qu’il s’agit d’une proposition de dîners équilibrés sans régime particulier) :

semaine de menus 1
semaine de menus 2
semaine de menus 3
semaine de menus 4

Si vous manquez d’imagination pour votre repas rapide, n’hésitez pas à consulter mes idées recettes de saison pour vous inspirer! Vous trouverez mes recettes d’octobre ici ou de novembre ici ;-).

MA METHODE CHEZ MOI

J’ai essayé chacune de ces méthodes chez moi et au final ce qui fonctionne le mieux pour ma famille (moi, mon mari et mes 2 enfants) c’est :

1) En premier, prévoir mes menus à l’avance sur mon frigo comme pendant le confinement avec un planning magnétique en tenant compte de mes placards
(le mien viens de chez ludilabel.fr , en utilisant ce code PAR-FR-VN5YGW : vous obtiendrez 10% de réduction 😉 )

2) Puis, faire mon drive en fin de semaine précédente en fonction de ce planning.

3) Enfin, choisir des menus un peu plus élaborés pour lundi, mardi voir mercredi soir en prenant de l’avance sur le week-end (par exemple je fais une grosse ratatouille le samedi midi qui fera partie de mon repas lundi soir, je cuis des lentilles le dimanche qui seront merveilleuses en salade le mardi etc…). Et le jeudi soir et le vendredi soir c’est très simple : des légumes surgelés ou en bocaux, une céréale complète et c’est parti!

Et chez vous, ça se passe comment la préparation des dîners? Vous cuisinez tous les soirs ou c’est juste un repas rapide?

A bientôt pour de nouvelles idées 😉

Amanda, votre diététicienne-nutritionniste


10 conseils pour que l’association « Grossir confinement » ne vous concerne pas!

Grossir confinement? Pas chez vous! Retrouvez mes 10 conseils pour être au top à la sortie et comment profiter au mieux de cette période de crise sanitaire.

Le coronavirus a bouleversé notre vie à tous, de manières souvent bien différentes mais il nous oblige à vivre autrement pendant plusieurs semaines. Pour ma part je suis enfermée avec mes 2 filles, transformée en maîtresse de fortune entre 2 appels téléphoniques avec mes patients. Une question revient très régulièrement et je vais essayer d’y répondre le plus clairement possible dans cet article : « Comment faire pour ne pas grossir pendant le confinement »?

1) Surveillez la qualité de vos aliments

Consommez des aliments bruts, pas ou peu transformés (moins de 5 ingrédients si transformés).
Ne pas consommer d’aliments « light », « édulcorants » ou autre aliment « allégé », cela ne sert à rien sauf éventuellement à vous donner bonne conscience et à vider votre portefeuille plus rapidement (voire à vous faire grignoter plus!).
Et même s’il est clairement plus difficile de s’approvisionner en ce moment, il est possible avec un peu d’organisation de trouver un juste équilibre pour toute la famille. Je vous invite à (re)lire mon article sur comment faire ses courses pendant le confinement ici.

2) Attention aux quantités

Quand on est confiné, on bouge beaucoup moins que d’habitude c’est évident! Donc globalement notre corps brûle moins de calories par jour et si on ne fait pas attention, les mises en réserves pourront être rapides et la surprise à la fin bien démoralisante avant l’été.
Mon conseil? Attention à la taille de vos assiettes et à ce que la moitié de votre assiette contienne des légumes le midi ET le soir (et bien sûr évitez de vous resservir!).

3) Manger lentement

Vous avez enfin du temps pour manger! Plus l’excuse de la pause pas assez longue au travail où on engouffre en 2 bouchées son sandwich ou de devoir se dépêcher pour emmener les enfants à l’école! Même si vous continuez à travailler, vous gagnez du temps quotidiennement sans les trajets maison-école et autres sorties « obligatoires ». Votre repas doit durer au moins 20 à 30 minutes dans l’idéal : mastiquez bien, posez votre fourchette entre 2 bouchées, discuter avec vos enfants (ou votre chat ou vos amis sur skype!), respirez!
Les bienfaits : un seuil de satiété atteint avec moins de nourriture ingérée, une meilleure digestion du repas avec moins de ballonnements.

4) S’hydrater suffisamment

C’est primordial comme on le sait tous mais il ne faut pas oublier de boire suffisamment tous les jours . On considère que des apports de 1,5 à 2L d’eau par jour couvrent les besoins des adultes en bonne santé. Pour ça on pense à varier nos apports avec des boissons chaudes sans sucre (thé, café, tisane), à se faire des bonnes « eau-détox » (il suffit de laisser infuser des fruits ou des herbes aromatiques comme la menthe ou le romarin pour avoir une eau parfumée et bonne pour la santé!), à ajouter un peu de jus de citron à sa bouteille… Si vous êtes fatigué, que vous avez mal à la tête, que vous êtes facilement constipé, vous êtes peut-être déshydraté donc buvez avant d’avoir soif!

5) Savoir se faire plaisir sans culpabiliser, manger en pleine conscience

Le cerveau humain est complexe et en période stressante comme celle que nous traversons il est important de s’octroyer des plaisirs de temps en temps pour ne pas être encore plus frustré. Choisissez à l’avance 1 ou 2 jours dans la semaine où vous vous ferez plaisir. Il n’y a pas d’aliment « interdit » dans l’équilibre alimentaire juste des quantités et une fréquence à respecter. Moi par exemple j’ai pris l’habitude depuis le début du confinement de faire de la pâtisserie le mercredi avec mes enfants et bien je mange une part de gâteau avec elles au goûter et le dimanche midi je fais un plat familial (même si c’est très riche) qui fera plaisir à tout le monde et j’en mange une assiette sans culpabiliser (une raclette, des frites, une pizza…). Ce qui est très important quand on consomme ces aliments « joker » c’est de les savourer en pleine conscience : savourer chaque bouchée, son goût, son odeur, le bien-être que vous ressentez après l’avoir mastiqué… (je vous invite à faire des recherches sur cette méthode de mindfulness mise au point par un américain pour mieux gérer notre alimentation et donc notre poids).

6) Anticiper les envies de grignotages

En étant H24 à la maison, on risque de passer plus souvent dans sa cuisine et de tourner vers son frigo ou ses placards donc attention!
La 1ère des choses, il faut éviter d’avoir à la maison des aliments « dangereux » qui risquent de nous appeler toute la journée : exit les tablettes de chocolat aux noisettes, les paquets de chips ou de biscuits! Si vous avez des enfants ou que vous n’avez pas envie de frustrer d’autres personnes confinées avec vous, mettez ce genre d’aliments dans des boîtes ou dans une autre pièce ou à un endroit moins accessible pour vous.
Ensuite, quand vous ouvrez votre frigo il faut mettre au niveau de vos yeux des aliments sains : un bol avec des tomates cerises, des cornichons, des bâtonnets de carottes…
Eviter un maximum de passer dans la cuisine pour rien. Dans ce but, sortez par exemple de cette pièce votre machine à café! Plus de risque de craquer en vous faisant votre boisson chaude préférée ;-).
Enfin, réfléchissez aux moments où vous pouvez craquer et trouvez une solution! Moi par exemple c’est le moment du goûter de mes enfants qui est difficile et j’ai trouvé la solution en leur donnant sur une autre table pendant que moi je m’affaire à une autre activité (couture, repassage ou autre!). Vous pouvez aussi vous brosser les dents ou mâcher un chewing-gum pour faire passer vos envies ;-).

7) Faire du sport

Etre confiné ne doit pas nous transformer en mollusque donc même s’il est plus difficile qu’en temps normal de se motiver, c’est impératif pour rester en bonne santé! Si vous avez la chance d’avoir un jardin : marchez, bougez, jardinez, retournez la terre… A l’intérieur mettez de la musique et dansez avec les petits, faites de la muscu avec des objets du quotidien comme des bouteilles d’eau ou des boîtes de conserves (pleines bien sûr), suivez une vidéo de zumba, cardio, stretching, pilate ou encore yoga sur youtube, les possibilités sont infinies. Fixez-vous au minimum 2 séances par semaine et variez les plaisirs.

8) Ne pas s’habiller tous les jours en jogging ou rester en pyjama!

Ca c’est LE piège dans lequel il ne faut pas tomber. Alors oui on est à la maison, on a envie d’être confortable (après tout pourquoi faire des efforts, personne ne va sonner à la porte!) mais c’est dangereux car ce type de vêtement vous laissera prendre plusieurs kilos de manière totalement inaperçue comme ils sont élastiques et le retour à la réalité dans quelques semaines risque d’être terrible. Alors sortez de votre penderie votre short en jean préféré de l’été dernier ou la robe que vous adorez (oui d’ici qu’on sorte il fera beau et chaud sans doute) et laissez-les sous votre nez. Même s’il n’est pas question d’être serrée toute la journée, enfilez de temps en temps votre pièce fétiche et alertez-vous si vous ne pouvez plus la rentrer/fermer.

9) Attention au stress et au manque de sommeil

Il ne faut pas nier que vivre dans un contexte d’épidémie comme celle du coronavirus peut avoir des répercussions psychologiques. C’est un évènement inédit et traumatogène qui nous confronte de près ou de loin à la peur de la mort même si on a tous notre propre façon de réagir. Stress, angoisses, difficultés à trouver le sommeil sont facilement présents au quotidien. Or le stress provoque la sécrétion de cortisol, une hormone qui a un impact direct sur la glycémie et la régulation du métabolisme des lipides, glucides et protéines. En cas de manque de sommeil, notre organisme sécrète de la ghréline en plus grande quantité que d’habitude. Cette hormone stimule l’appétit et favorise donc l’apparition de fringales.

Les solutions? Déjà ne pas perdre du temps à lire des dizaines d’articles notamment sur les réseaux sociaux ou regarder en boucle les chaînes d’information en continue. Déjà parce que vous éviterez ainsi les fake news qui pullulent, ensuite parce que ce n’est pas la peine de chercher à voir des images traumatisantes, c’est déjà suffisamment compliqué comme ça. Fixez-vous de juste vous informer en regardant un résumé quotidien de quelques minutes par jour et focalisez-vous sur les gestes barrières pour ne pas prendre de risques.
Ensuite je vous conseille de faire des pauses régulières dans la journée, pratiquez la cohérence cardiaque (il existe plein de tutos ou même des applications pour se lancer!), buvez des tisanes calmantes, faites une cure de magnésium… Trouvez tout simplement ce qui vous apaise.

10) Prendre soin de soi

Même si vous ne voyez personne, vous continuez à vous voir vous même tous les jours même si c’est pendant une fraction de seconde dans la glace le matin. Il est très important pour le moral de conserver une bonne image de soi et de prendre soin de son corps (et de son esprit!). Prenez ce temps libre comme une bénédiction pour prendre le bain dont vous rêviez depuis 5 ans, vous faire un masque, tester la dernière couleur de vernis qui vous avez fait craquer il y a quelques mois mais que vous n’avez pas encore pris le temps d’essayer, vous (faire) massez les pieds… En un mot, faites vous plaisir autrement qu’en mangeant!

J’espère que mes 10 conseils vous seront utiles, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et à partager vos astuces de confiné.

Je vous souhaite de très joyeuses fêtes de Pâques malgré les circonstances, prenez-soin de vous et vos proches,

A très bientôt j’espère

Amanda votre diététicienne-nutritionniste confinée


Comment faire ses courses pendant le confinement et garder une alimentation équilibrée?

En pleine crise sanitaire du coronavirus, comment faire ses courses pendant le confinement, organiser ses menus et garder une alimentation équilibrée?

Vous avez déjà rêvé de pouvoir mettre votre vie sur « pause »? Voilà qui est fait! Qu’on puisse/doive continuer à travailler ou non, quoi qu’il arrive nous avons plus de temps, pour nous, pour notre famille et nous recentrer sur l’essentiel. Après les premiers jours d’acceptation de la situation (et Dieu sait que c’est difficile et inquiétant pour moi en étant en libéral de voir ses revenus tomber à zéro…), voici venue l’heure de l’organisation car pendant les prochaines semaines il va bien falloir continuer à s’alimenter! Donc voici mes conseils pour faire ses courses pendant le confinement et garder une alimentation équilibrée.

FAIRE SES FONDS DE PLACARDS ET DE CONGELATEUR

C’est le moment de faire ce qu’on fait rarement : fouiller ses placards! Vous trouverez sûrement des trésors comme un paquet de lasagne entamé, des boîtes de conserve oubliées, des épices ramenées du petit marché local de vos dernières vacances…. Supprimez les produits périmés et faites une liste du reste. Si l’heure est au confinement, elle est aussi pour beaucoup aux économies et tous ces restes vous seront précieux!

PREVOIR SON PLANNING DE MENUS DE LA SEMAINE

Depuis quelques semaines déjà, je me pose tous les dimanches avec mes filles pour définir le planning des menus de la semaine. En temps normal je gagne beaucoup de temps et je suis certaine de faire plaisir à tout le monde en gardant un bon équilibre. En cette période particulière, ça m’aide à organiser ma semaine, à sortir me réapprovisionner le moins souvent possible et je teste des nouvelles recettes!

PS : Si vous craquez vous aussi sur ce joli planning effaçable et magnétique comme moi, rendez-vous sur ludilabel.fr et utilisez ce code parrainage pour avoir 10% de réduction : PAR-FR-VN5YGW 
Il existe plein de design différents!

MA METHODE SPECIALE CONFINEMENT


1) En premier lieu, définir le jour où vous allez vous réapprovisionner (maximum 1 fois par semaine, si possible une fois tous les quinze jours)

2) Deuxièmement, faire la liste de ce que l’on possède déjà dans ses placards, son congélateur et ce qui peut rester dans le frigo.

3) Ensuite, placer sur son planning tous ces aliments en prévoyant de manger en premier tout ce qui est frais et plus rapidement périssable.

4) Puis vérifier les bonnes associations entre ces aliments : variable en fonction du régime de chaque personne mais globalement des légumes et des féculents à chaque repas, au moins 1 source de protéines par jour plutôt le midi (viande, poisson, œuf, protéines végétales), des fruits et des produits laitiers ou équivalents.

5) Avec un peu de temps pour cuisiner, tester des nouvelles recettes en replongeant dans ses vieux livres oubliés et en surfant un peu sur internet!

6) Pour finir, se prévoir un plaisir dans la semaine! C’est déjà compliqué d’être enfermé, vous serez moins frustré en pensant aux délicieux cookies que vous aller cuire dimanche prochain ou à l’apéro FaceTime de vendredi soir avec vos meilleurs amis!

FAIRE SA LISTE DE COURSE EN FONCTION

  • Légumes à chaque repas : des crudités pour les 3-4 premiers jours puis des légumes frais à cuire, des légumes surgelés (au naturel donc sans sel ni matières grasses ajoutées) et des légumes en conserve (bien lire l’étiquette et éviter les boîtes qui contiennent du sucre en plus!)
  • Fruits : des fruits frais de saison (des pommes, des poires, des kiwis, des bananes…), des compotes sans sucres ajoutés, des fruits secs (abricots, raisins secs…), des jus de fruits 100% pur jus (1 verre à moutarde de jus = 1 portion de fruit).
  • Féculents : du pain frais pour les premiers jours puis des biscottes, cracottes, galettes de riz ou de maïs, du pain de mie complet ou aux céréales, des pâtes, du riz, des pommes de terre, des légumineuses (lentilles, pois chiches…), des mélanges de céréales : quinoa, boulgour, épeautre…
  • Produits laitiers : du lait 1/2 écrémé ou du lait végétal, des yaourts, du fromage (attention aux pâtes dures comme le comté si vous surveiller votre ligne!)
  • Matières grasses : de l’huile végétale (si possible une huile riche en oméga 6 comme l’huile d’olive et une autre riche en oméga 3 comme l’huile de colza ou de noix) et du beurre ou de la margarine.
  • Protéines : viande (fraîche ou surgelée), du poisson (frais, surgelé, au naturel en boîte), des oeufs (protéines au top et ils se conservent plus d’un mois sans problème, le must have en ce moment), du seitan ou du tofu/soja pour les protéines végétales : comptez une portion/jour et par personne.

Voici un exemple de planning pour une famille sur 1 semaine avec réapprovisionnement le jeudi :

Si vous n’avez pas envie de cuisiner tous les jours (et que ça ne vous dérange pas de consommer plusieurs repas de suite la même chose), pensez par exemple à préparer des bocaux de salade composée avec les aliments frais pour les premiers jours après vos courses. Attention à la durée de conservation des aliments utilisés dans vos bocaux (2-3 jours maximum en principe). Mettre la vinaigrette au moment de servir et pas en avance au risque de « cuire » la salade.

DERNIERS CONSEILS

Les petits producteurs ont plus que jamais besoin de nous! Si ce n’est pas encore votre habitude, privilégiez les fruits et légumes locaux et de saison. Nombreux sont ceux qui proposent même une livraison à domicile, renseignez-vous!
Dans le coin, nous avons le producteur « Fraises de Brignoles » qui va entrer en pleine saison (ici sa page Facebook). Je commande personnellement mes paniers de fruits et légumes au Domaine de la Grivoisière à La Roquebrune (les coordonnées ici). Cherchez un peu sur le net, il y a encore plein d’autres adresses! Vous ferez ainsi d’une pierre 2 coups : soutenir les petits commerçants et moins de risque de contamination avec de meilleurs aliments pour vous!
Vous pouvez aussi vous faire livrer des produits surgelés avec Thiriet par exemple pour la région de Brignoles (pas de minimum d’achats ni de frais de livraison).

Enfin, en étant enfermé, nous brûlons par conséquent beaucoup moins de calories/jour donc diminuez un peu vos apports! Ce n’est pas une guerre comme les autres, nous n’allons pas mourir de faim 😉

Je vous souhaite maintenant bon courage, restez chez vous et prenez soin de vous et vos proches.

A bientôt!

Amanda votre diététicienne-nutritionniste


Animations diététiques et formations 2020

Comme l’année dernière, je vous propose de retrouver ici toutes mes animations diététiques 2020 régulièrement mis à jour : interventions, formations, collaborations…

Ateliers diététiques à l’école maternelle du Val

Lundi 13 janvier 2020 de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h00
Mardi 21 janvier 2020 de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 15h00
Mardi 7 avril 2020 de 9h00 à 12h00 -> reporté à cause du confinement

Ecole maternelle du Val – 5 classes de PS, MS et GS

Cette année j’ai attaqué mes ateliers diététiques 2020 avec nos loulous de maternelle. Le sujet? Le Petit-déjeuner! C’est devant des petits élèves très attentifs que j’ai pu aborder l’importance de l’équilibre alimentaire notamment au premier repas de la journée à travers des jeux sur les familles d’aliments et leurs intérêts nutritionnels. Un vrai bonheur!

Journée prévention diabète

Jeudi 13 février 2020 de 10h00 à 14h00
Place Caramy à BRIGNOLES

Cette matinée de prévention, organisée par l’association IDEA et financée par l’ARS permet à toute personne volontaire de rencontrer gratuitement une infirmière qui réalise un test de glycémie, un psychologue et 2 diététiciennes-nutritionnistes pour répondre à toutes les questions que l’on peut se poser sur le diabète.

Visioconférence avec les clubs de Karaté ASB Brignoles et ASLV Le Val

Jeudi 16 avril 2020 de 18h00 à 19h00
en visioconférence (à cause du confinement)

j’ai répondu en direct grâce au logiciel ZOOM à toutes les questions diététiques des sportifs des clubs de Karaté du Val et de Brignoles : petit-déjeuner, alimentation d’entraînement, préparation aux compétition, récupération après l’effort, recettes de pain sportif…
Une fiche récapitulative de mes conseils a été distribuée aux élèves.

Formation en nutrition clinique du Covid 19

Jeudi 9 avril 2020 de 15h00 à 17h00
Formation en ligne proposée par la SFNCM

Pendant plus de 2h, des médecins spécialisés dans cette pathologie ont détaillé comment adapter l’alimentation des patients atteints de coronavirus : nutrition entérale, calculs caloriques, SRI (Syndrome de Renutrition Inapproprié), alimentation en sortie de réanimation puis au retour à la maison, compléments oraux adaptés… Une bonne séance de révision des bases adaptée à ce nouveau virus!

Atelier diététique à Maison Bohème : L’alimentation végétarienne, plaisir et équilibre

Mercredi 24 juin 2020 de 10h00 à 11h30
Maison Bohème, Place des Remparts, 83143 LE VAL

Renseignements et inscription auprès d’Emilie, fondatrice de Maison Bohème au 0664093753 ou sur maisonboheme83@gmail.com
20€/personne (10 personnes maximum)

Un atelier très sympathique en extérieur pour découvrir les secrets de l’alimentation végétarienne équilibrée :
– Pourquoi et comment réduire ou arrêter sa consommation de viande
– Les erreurs à ne pas commettre
-Notions d’équilibre alimentaire chez l’adulte en bonne santé
-Les intérêts nutritionnels de la viande et par quoi les remplacer (protéines mais aussi fer, zinc, sélénium, vitamine B12…)
-Où trouver des protéines végétales de qualité et quelles associations faire afin d’apporter tous les acides aminés essentiels à son organisme.
– Exemples de menus équilibrés sur une semaine et livret recettes plaisir!

Atelier diététique à maison bohème : l’alimentation des enfants de 3 à 10 ans

Mercredi 14 octobre 2020 de 10h00 à 12h00
Maison Bohème, Place des Remparts, 83143 LE VAL

Renseignements et inscription auprès d’Emilie, fondatrice de Maison Bohème au 0664093753 ou sur maisonboheme83@gmail.com
25€/personne (6 personnes maximum)

Un atelier très important pour la santé de nos enfants où l’on traite :
– le petit-déjeuner et le goûter
– les besoins en protéines et comment répartir au mieux les apports
– comment amener les enfants à aimer les légumes
– Dégustation surprise en fin d’atelier, vous serez vous-même étonné!
Les participants repartent avec plein d’outils : des idées recettes, les quantités dont vos enfants ont besoin, un exemple de menus sur une semaine

Atelier diététique à Maison Bohème : L’alimentation végétarienne, plaisir et équilibre

Samedi 28 novembre 2020 de 10h00 à 12h00 -> Reporté à cause du reconfinement
Maison Bohème, Place des Remparts, 83143 LE VAL

Renseignements et inscription auprès d’Emilie, fondatrice de Maison Bohème au 0664093753 ou sur maisonboheme83@gmail.com
25€/personne (6 personnes maximum)

Rédaction d’un article de blog sur envie3maigrir.com

Si vous en avez marre de vous battre contre votre cellulite, que vous avez l’impression de vous affamer sans aucun résultat, je vous invite à lire mes conseils ici : Tout savoir sur la cellulite : définition et conseils hygiéno-diététiques. La peau d’orange n’aura plus de secret pour vous!
N’hésitez pas à me poser vos questions et à commenter mon article* ;-).

(*article écrit dans le cadre d’une collaboration avec le site envie2maigrir)


Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google